43ÈME CONFÉRENCE EUROPÉENNE DE SOUTIEN PEUPLE SAHRAOUI (EUCOCOCO)
AUDITORIUM U.G.T. AVENIDA DE AMÉRICA

PROGRAMME

Vendredi 16 novembre :

14h30– Enregistrement, accréditations et remise de la documentation

16h00– Inauguration de la Conférence.

Séance d’ouverture.

(Première partie). Interventions :

  • Allocution de bienvenue du coordonnateur du comité organisateur.
  • Représentant de l’UGT.
  • Représentant des Commissions Ouvrières
  • Représentant de la Communauté de Madrid
  • Représentant de la Mairie de Madrid.
  • Représentant de FEMAS-Sahara.
  • Représentant de la délégation saharaui pour l’Espagne

16,30 h.- (Deuxième partie). Interventions :

  • Président de la Task Force.
  • Représentant de l’intergroupe du Parlement européen.
  • Représentant de l’intergroupe du Congrès des députés espagnols.
  • Représentant des intergroupes parlementaires.
  • Représentants des forces politiques au niveau de l’État espagnol.
  • Délégations internationales participantes.
  • Intervention d’une militante sahraouie.
  • Représentant du CEAS-Sahara.
  • Délégation officielle du Front Polisario.

17h30– Pause café

18,00h.- Début des séances de travail proprement dites

Interventions de :

  • Mohamed Sidati, Ministre Conseiller de la Présidence et représentant pour l’Europe du Front Polisario. »Situation du conflit et perspectives d’avenir »
  • Pierre Galand, Président de la Coordination européenne de solidarité avec le peuple sahraoui (Task Force) « Rapport de gestion 2018 et enjeux pour l’avenir ».
  • Carmelo Ramírez, membre de la Task Force et Président de Fedissah « Plan de travail. Initiatives et priorités pour 2019 »
  • Paloma López «Dynamics – Parlement européen»

18h45– Autres interventions sur la Conférence.

Constitution d’ateliers et de groupes de travail et attribution de salles.

19h00-21h.-Travaux en ateliers.

Samedi 17 novembre :

09h00– Ateliers et groupes de travail.

11h00– Pause café

11h30– Poursuite des travaux dans les ateliers jusqu’à leur achèvement.

13h00Manifestation et mobilisation « Pour la décolonisation et l’indépendance du Sahara Occidental », qui partira de la place Atocha.

16h30– Séance plénière. Interventions de :

  • Représentants des forces politiques, sociales et institutionnelles de la Communauté de Madrid.
  • Les délégations internationales participantes, qui n’ont pas pu intervenir le vendredi.
  • Autres invités présents.

17h30.- Lecture des conclusions des Ateliers.

18h30– Pause café.

19h00– Cérémonie de clôture. Déclaration finale de la Conférence.

20h00– Soirée musicale sahraouie

21h00– Dîner d’adieu organisé par l’Association de GALICIE

 


PARALLÈLE À EUCOCO, UN AUTRE PROGRAMME

  • CONFERENCE SUR LES CONSEQUENCES JURIDIQUES D’UNE DISCOLLATION INCONCLUSIVE.
  • CONFERENCE PARLEMENTAIRE AU CONGRES DES DEPUTES.

Mercredi 14 novembre.

Une conférence sur le Sahara occidental aura lieu au siège du Conseil général du droit espagnol, qui couvrira le droit international, le commerce international et les droits de l’homme, ainsi que les conséquences juridiques découlant de la non-finalisation de la colonisation.

  • Jour: mercredi 14 novembre 2018
  • Heure de départ: 17h30.
  • Lieu: Salle des Actes du siège du Conseil général de droit espagnol.
  • Adresse: Paseo Recoletos, 13

Cérémonie d’ouverture

17 h 30 – Victoria Ortega (présidente du conseil général de l’avocat espagnol – sous réserve de confirmation)

18h00 La non-décolonisation

– Carlos Ruiz Miguel, professeur de droit constitutionnel à l’Université de Saint-Jacques-de-Compostelle (accords tripartites de Madrid)

– Daaya Mohamed Salem, avocate membre de l’APRASE – (La constitution de la République sahraouie)

– Sidi Talebbuia, avocat et président d’APRASE – (MINIRSO en vertu du plan de règlement de 1988)

19h00 Conséquences de la non-décolonisation

1ère table De 19h00 à 19h30

– Aurelia Álvarez, professeure titulaire à l’Université privée internationale de l’Université de León. Nationalité des Sahraouis en Espagne

– Fatma Elgalia M-Fadel, avocate et secrétaire de l’APRASE. Dº. Expatriation espagnole appliquée aux Sahraouis.

2ème table (De 19h30 à 20h30)

– Manuel Ollé, avocat du Dº Penal Internacional – Génocide contre le peuple sahraoui devant la Haute Cour nationale –

– Gemma Arbesú. Avocate et membre de l’observatoire asturien des droits de l’homme pour le Sahara occidental – Procès contre des prisonniers politiques sahraouis au Maroc.

– Manuel Devers. Avocat du Front Polisario devant l’UE – Processus contre les accords commerciaux UE-Maroc

Vendredi 16 novembre

À partir de 11 heures, le Congrès (chambre constitutionnelle) tiendra un débat sur le thème « Sahara: territoire en attente de décolonisation », avant la célébration de la 43e Conférence européenne de solidarité et de soutien au peuple sahraoui (EUCOCO). Il se déroulera le 16 novembre dans l’après-midi et le 17 novembre 2018 à Madrid en présence de participants des cinq continents.

Cette session est une bonne occasion de discuter avec les parlementaires régionaux et des états, les députés européens et les parlementaires d’autres pays de la situation actuelle du peuple sahraoui, de la manière de débloquer la situation actuelle et de promouvoir toutes les initiatives politiques nécessaires.

  • Jour: vendredi 16 novembre 2018
  • Heure de départ: 11h.
  • Durée prévue, de 11h à 13h30
  • Lieu: Chambre constitutionnelle (A1-1.1.)

Cela comprend, à son tour, deux autres activités de réclamation:

Un camp, une réplique de Gdeim Izik, à la mémoire des victimes du génocide qui a eu lieu pour faire taire des milliers de voix sahraouies qui ont revendiqué pacifiquement leurs droits.

Et la manifestation bien connue du 14 novembre, date à laquelle a été signé le néfaste accord tripartite de Madrid. Date à laquelle le territoire du Sahara occidental est vendu, le peuple sahraoui est trahi et l’invasion a lieu